»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Législatives 2017 : 12 candidats pour 6 fauteuils dans la Brie

Douze candidats seront soumis au vote des électeurs, ce dimanche, pour le second tour des élections législatives 2017. Six d'entre eux obtiendront un siège à l'Assemblée nationale.

16/06/2017 à 18:37 par Administrateur

Joffrey Bollée et Franck Riester (DR).
Joffrey Bollée et Franck Riester (DR).

5e circonscription de Seine-et-Marne – Franck Riester en ballottage favorable

Franck Riester était l’un des seuls députés sortants (avec Yves Jégo, dans la 3e circonscription de Seine-et-Marne) à ne pas avoir de candidat LREM dans sa circonscription. Il est en bonne position pour conserver son poste pour un troisième mandat. Au premier tour, il a recueilli dans la 5e circonscription 39,92 % des voix. Il est en ballottage favorable avec le candidat frontiste Joffrey Bollée. Avec 20,59 % des voix, il réussit à dépasser les candidats de gauche au premier tour et à se qualifier pour le second tour pour sa première campagne législative. Pourra-t-il cependant rattraper les 20 points qui le sépare de Franck Riester ? Il espère séduire les électeurs qui ne se sont pas déplacés aux urnes dimanche dernier pour y arriver. Et ils sont nombreux : le taux d’abstention dans la 5e circonscription était de 56,63 %.

—————————————————————————————–

Christian Jacob et Emmanuel Marcadet (DR).
Christian Jacob et Emmanuel Marcadet (DR).

4e circonscription de Seine-et-Marne – Christian Jacob va-t-il garder sa place ?

Hormis Franck Riester, qui n’avait face à lui aucun candidat de La République en Marche, Christian Jacob est, parmi les Républicains, le mieux parti pour conserver son siège à l’Assemblée nationale. Le maire de Provins (lire aussi en page 4) est arrivé en tête au soir du premier tour devant Emmanuel Marcadet (32,42 % contre 26,05 %), soutenu par le parti présidentiel et dont il s’agit de la première campagne aux législatives. Les deux hommes ne s’avancent guère dans la perspective du deuxième tour. Tous deux sont convaincus que le report des 20 % obtenus par le Front national, soit 8 636 voix, fera la différence. Pour l’un, habitué au Palais Bourbon depuis 22 ans, ou pour l’autre, quasi novice en politique.

—————————————————————————————–

Michèle Peyron (LREM) et Guy Geoffroy (LR) ©LPB
Michèle Peyron (LREM) et Guy Geoffroy (LR) ©LPB

9e circonscription de Seine-et-Marne – Guy Geoffroy menacé par une inconnue

Bon élève à l’Assemblée nationale, Guy Geoffroy pourrait malgré tout laisser son siège. Le député-maire de Combs-la-Ville, candidat LR sortant en place depuis 2002, n’a convaincu que 19,57 % des électeurs lors du 1er tour des élections législatives, dimanche, alors que Michèle Peyron, novice sous l’étiquette de La République en marche (LREM), a rassemblé 35,99 % des voix.

Guy Geoffroy se dit choqué du refus de sa rivale d’organiser un débat d’entre deux tours (lire en page 4). Il compte notamment sur la « réserve de voix » des abstentionnistes, qui sont les plus nombreux (56,15 %), mais aussi des candidats éliminés, notamment Pascal Fiandrin (le FN – 14,25 %), Delphine Heuclin (FI – 12,68 %) et Monique Delessard (PS – 6,75 %).

—————————————————————————————–

Baptiste Philippo et Éric Girardin (DR).
Baptiste Philippo et Éric Girardin (DR).

3e circonscription de la Marne. Le Marcheur Eric Girardin part favori

Arrivé avec une confortable avance (31,87% des voix), le Marcheur Éric Girardin part largement favori devant le jeune frontiste Baptiste Philippo (21,57% des voix). Mais ce dernier compte néanmoins sur un mobilisation des très nombreux abstentionnistes (près de 55%) du premier tour pour inverser la tendance. Un pari risqué…

—————————————————————————————–

Charles de Courson et Thomas Laval (DR).
Charles de Courson et Thomas Laval (DR).

5e circonscription de la Marne – Thomas Laval n’inquiète pas Charles de Courson

Charles de Courson, député UDI sortant, n’est pas inquiet. Avec 42,93 % des voix au premier tour, il ne voit pas comment son challenger frontiste, Thomas Laval (21,50 %), pourrait rattraper son retard. « Il n’a pas de réserve », a-t-il commenté. Le frontiste compte cependant sur les abstentionnistes du premier tour qu’il s’est promis d’aller chercher pour « faire barrage au candidat UDI, béquille du président de la République ». Verdict dimanche soir…

—————————————————————————————–

Jacques Krabal (LREM) et François de Voyer (FN).
Jacques Krabal (LREM) et François de Voyer (FN).

5e circonscription de l’Aisne – Jacques Krabal face au candidat FN

Le député sortant Jacques Krabal (LREM) est opposé à François de Voyer, candidat FN parachuté dans le sud de l’Aisne. « Avec 35,97 % des suffrages, vous nous avez placés, Jeanne Doyez Roussel, ma suppléante, et moi-même, largement en tête », a déclaré Jacques Krabal. La visite de Marine Le Pen, mardi à Soissons, qui a rencontré les cinq candidats FN du département, suffira-t-elle à inverser la tendance ?

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Coulommiers - Lundi 26 juin 2017

Coulommiers
Lun
26 / 06
26°/13°
vent 18km/h humidité 73%
Mar26°-18°
Mer23°-16°
Jeu19°-13°
Ven18°-12°