Coulommiers Le télécentre ouvre aujourd'hui !

Fière de son projet de télécentre, la communauté de communes organisait une conférence de presse mercredi, à cinq jours de l'ouverture officielle de l'e-l@b.

17/03/2017 à 09:21 par thomas.baron

Franck Riester, en compagnie du vice-président de l’interco chargé du développement économique Bernard Jacotin, loue les avantages de l’e-l@b, « un endroit qui donne envie de bosser ! »
Franck Riester, en compagnie du vice-président de l’interco chargé du développement économique Bernard Jacotin, loue les avantages de l’e-l@b, « un endroit qui donne envie de bosser ! »

Le télécentre n’ouvrira ses portes que lundi mais il est l’objet de convoitises. L’e-l@b – tel que la communauté de communes l’a nommé – affiche déjà trois abonnés et enregistre au moins une réservation pour ce lundi 20 mars, 9 heures, soit dès l’ouverture. À vrai dire, ce type de structure est « dans l’air du temps », soutient Franck Riester. Il en existe plusieurs en Seine-et-Marne, d’ailleurs, à Roissy-en-Brie, Val d’Europe, Fontainebleau ou Montereau-fault-Yonne, et d’autres ouvriront à Rebais ou La Ferté-sous-Jouarre.

À Coulommiers, le projet a coûté environ un million d’euros, dont la moitié financée par des subventions (le Département, la Région et l’État). Le bâtiment était existant puisqu’il s’agit de l’ancienne direction des services techniques, lesquels ont déménagé dans le boulevard de la Marne.

Ouverture illimitée et échanges

L’e-l@b sera ouvert 24h/24 et 7j/7 pour les abonnés, qui pourront entrer grâce à un badge. Les autres auront la possibilité de réserver un bureau à l’heure ou la demi-journée, par exemple, mais selon les heures d’ouverture et de fermeture du centre. Il s’agira d’habitants de Coulommiers et des villages environnants. Bernard Jacotin, maire de Saints et vice-président de l’interco en charge du développement économique, ne le sait que trop bien : « Un grand nombre d’habitants n’ont pas assez de débit Internet chez eux et ne peuvent pas aller travailler sur Paris. » Mais la comparaison s’arrête là puisqu’il est impossible de dresser le profil type de l’abonné. L’un est commercial dans la vente par correspondance, l’autre coach psychologique et un troisième est même graphiste. « C’est un des intérêts du télécentre, affirme Franck Riester. Les personnes travaillant en freelance ou les salariés vont pouvoir échanger leurs bonnes pratiques et faire du business, notamment à l’occasion de petits-déjeuners à thème. » Grâce à ses quatorze bureaux – tous reliés par la fibre optique -, son open space et sa salle de réunion, le télécentre pourra accueillir jusqu’à une quarantaine de personnes en même temps. Et résoudre plusieurs problèmes du territoire en luttant « contre la fatigue, les bouchons ou le suremplissage des transports en commun », énumère le président du Pays de Coulommiers. Pour contribuer à la convivialité des lieux, un espace cuisine a été aménagé et le Wi-Fi sera accessible jusque sur la terrasse extérieure.

Passer la vitesse supérieure

À l’échelle de la communauté de communes, les élus poursuivent leurs efforts en matière de développement économique qu’ils considèrent être une priorité. En tant que chef d’entreprise, Franck Riester y prête forcément un intérêt particulier. Des responsables du Pays de Coulommiers se sont aussi déplacés à Quimper (Finistère) pour prendre le pouls du télécentre local.

« La zone des Longs Sillons s’est développée et nous sommes convaincus qu’il faut passer la vitesse supérieure pour accompagner les professionnels dans la création et le développement de leur entreprise sur le territoire », lance Franck Riester. Qui se satisfait de l’emploi sur le territoire de Coulommiers : « Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Nous avons depuis plusieurs années des chiffres globalement meilleurs que le reste du département, alors que sur le papier, nous pourrions penser le contraire du fait que nous sommes éloignés des principaux centres économiques de la région et du département. Notre politique de développement économique, de création de zones et d’accompagnement des entreprises est en faveur de l’emploi. » Un bilan que corrobore Bernard Jacotin : « Les observateurs du conseil départemental estiment que le territoire de Coulommiers est à la pointe en terme de développement économique. »

À ce jour, la communauté de communes du Pays de Coulommiers ne s’est pas fixée d’objectif à atteindre en terme de nombre d’abonnés. Mais Franck Riester, qui se dit convaincu « d’un vrai besoin et d’une demande importante », voit plus grand. En cas de succès, le télécentre pourrait s’agrandir, accueillir de nouveaux bureaux et se transformer en hôtel d’entreprises, l’interco ayant déjà la capacité foncière pour cela.

De son côté, la mairie mènera cette année un projet d’aménagement de voie douce pour piétons et cyclistes, le long de la voie ferrée et de l’ancienne usine Brodard, afin de relier à pied en quelques minutes la gare au télécentre.

Infos pratiques
Ouvert aux non abonnés du lundi au vendredi : 9h-12h / 14h-18h.

77120 Coulommiers

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Coulommiers - Dimanche 28 mai 2017

Coulommiers
Dim
28 / 05
31°/17°
vent 18km/h humidité 91%
Lun28°-17°
Mar22°-16°
Mer23°-13°
Jeu25°-14°